· 

Les six qualités nécessaires pour réussir vos séances de télétravail

Depuis plusieurs semaines, nous vivons une crise sanitaire internationale sans précédent. Beaucoup d'entre nous, hélas, ont dû arrêter leur travail.

Fort heureusement, certains ont la possibilité de continuer en travaillant à distance.

 

Le télétravail ne s'improvise pas. C'est mon quotidien depuis 4 ans. Je peux donc vous en parler, car c'est un univers qui m'est familier. C'est toujours plus simple quand c'est un désir qui nous est propre, un choix. Quand c'est imposé, c'est un peu plus compliqué et en ce moment nous n'avons pas toujours le choix.

Je vais vous parler de ma propre expérience et vous présenter les qualités que vous devez avoir, en tant que salarié(e) ou freelance, les avantages que vous pouvez en retirer et les pièges à éviter. Ce n'est pas donné à tout le monde de télétravailler. C'est un état d'esprit à avoir que vous pouvez travailler au fil du temps.

 

1. S'apprêter et avoir un espace de travail agréable

Beaucoup pensent qu'il suffit juste se mettre devant son ordinateur. Je lis souvent que les personnes en télétravail restent en pyjama... Et non ! Dans tous les cas ce n'est pas mon état d'esprit.

 

Il est important de se mettre en condition de travail, de passer par la case douche😊 Et oui les amis(es) ! Personnellement, je ne me sens pas à l'aise si ce n'est pas

fait 😜.

Pas nécessaire de mettre son tailleur ou son costume/cravate ! Mais au moins avoir une tenue correcte. Tout se passe dans la tête, mais c'est important ! Il m'arrive même parfois de me parfumer 😛.

 

Si vous avez un bureau, c'est bien. De mon côté, j'en ai un mais je l'utilise rarement. Je préfère être dans mon salon car j'ai vue sur mon jardin. Je peux apprécier les oiseaux, les fleurs, la nature que j'adore. J'arrive à travailler n'importe où. Ma famille n'étant pas présente tout le temps, cela me permet de m'installer où je souhaite dans la maison. Il m'est arrivé d'être loin de mon domicile, mais cela ne m'a pas empêché de travailler : flexibilité et adaptabilité !

 

Je comprends que ce n'est pas possible pour tout le monde, d'où l'intérêt d'avoir un coin à soi. Être au calme, c'est important pour sa concentration. Être dans de bonnes conditions pour être optimal(e) dans son travail doit être votre but.

2. Être bien organisé(e) et avoir une bonne gestion du temps

Ce n'est pas parce que je n'utilise pas souvent mon bureau - oui je vous ai vu venir 😉 - que je ne suis pas organisée !

 

Tous mes clients ont droit à leurs dossiers, qui sont bien rangés dans "le bureau". En tant qu'assistante, l'organisation est dans mon ADN. Autrement, cela ne serait pas possible.

 

Planifier votre journée : il est important de gérer son temps au mieux, de se créer une discipline, de se fixer des objectifs et un rythme de travail afin de ne pas se laisser déborder et d'être productif. N'oubliez pas de prendre des pauses régulièrement et de vous aérer la tête.

 

La première action que j'ai mise en place, lorsque j'ai commencé mon activité d'assistante indépendante, c'est d'avoir un téléphone portable professionnel afin de pouvoir couper totalement en fin de journée. Sinon, j'étais tentée de lire mes mails en pleine nuit ou de répondre à un message. Chacun a son rythme propre et on ne doit pas vivre selon celui imposé par les autres.

 

On se rend vite compte que ce n'est pas possible sinon on va droit dans le mur. Ce n'est pas humain, la charge mentale devient trop lourde. Se préserver est essentiel.

 

Ne jamais perdre de vue que, si vous travaillez à votre domicile, il faut absolument mettre en place la frontière à ne pas dépasser, entre votre vie personnelle et professionnelle. Mettez en place des horaires de travail comme si vous étiez à votre bureau. Quoi qu'il arrive, vous êtes maître de votre temps.

3. Travailler sa concentration

Comme je vous le disais dans le 1er point, il est essentiel d’avoir un endroit où vous pouvez travailler sereinement, propice à votre concentration. Il est vrai qu'à la maison, les distractions sont nombreuses. La rigueur est donc de mise pour aller trouver en soi la motivation qui vous permet de ne pas vous laisser distraire et de vous reprendre rapidement suite à une interruption. Nous connaissons les enjeux d'une mission réussie et d'un travail bien fait. Ne perdons pas de vue notre objectif : un travail bien fait que personne ne fera à notre place. Ce qui va nous emmener vers la prochaine qualité : l'autonomie.

 

Ah oui, autre chose : éviter le grignotage 😋 Mine de rien, c'est tentant, et cela nous disperse !

4. Autonomie

Le travail à distance implique une bonne dose d'autonomie : être capable de se débrouiller seul(e). Avoir également une bonne connaissance de son matériel informatique, surtout lorsqu'on est freelance car nous n'avons pas une hotline qui vient à notre aide. Parfois j'ai l'impression d'être Shiva !

La maîtrise des outils de communication (Skype, Slack, Whatsapp, etc) est essentielle. Restez constamment formé(e) !

Être autonome, c'est aimer son indépendance, savoir prendre les bonnes décisions et gérer les priorités. Mais aussi pouvoir gérer son travail et ses tâches quotidiennes.

5. Être capable de s'auto-motiver

Faire un travail sur soi, régulièrement, afin de ne pas se laisser aller vers la déprime. Car il y aura des jours où la motivation sera absente, surtout en ce moment durant le confinement. Ne pas hésiter à en parler avec un proche, à demander de l'aide.

 

Pour un entrepreneur, pas le choix, si la motivation n'est pas là, le travail demandé ne sera pas à la hauteur et le client ira voir ailleurs. Nous ne sommes bien sur pas des machines : nous avons le droit d'avoir des hauts et des bas.

 

Rester à votre écoute et respecter votre rythme est essentiel.  Il faut trouver le truc qui vous permet de rester motivé(e) : faire de l'exercice, s'occuper de ses plantes ou de son animal de compagnie, par exemple.  Je travaille en musique, cela m'aide mais tout le monde ne peut pas le faire.

 

Nous avons vu que c'est vous qui gérez votre temps. Vous avez le droit de prendre du temps pour vous, de souffler, de recharger votre batterie. Variez également vos tâches, si c'est possible pour que votre travail ne vous paraisse pas trop routinier.

 

Se changer les idées est primordial. Je vous l'accorde, durant le confinement, c'est encore plus compliqué, mais il faut absolument s'auto-raisonner.

Faîtes naître le maitre Yoda en vous https://emojis.slackmojis.com/emojis/images/1480442309/1393/yoda.gif?1480442309

 

Mais quoi qu'il arrive, ne perdez pas de vue votre objectif.

6. La résilience, un atout clé

Le terme "résilience" est souvent utilisé, un peu trop à mon avis. Il désigne à l'origine "la résistance d’un matériau aux chocs". Nous allons nous intéresser à sa définition psychologique : "Aptitude d'un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques."

 

En tant qu'entrepreneur, c'est une qualité sine qua non à avoir : savoir rebondir en cas de coup dur ou comme actuellement durant cette pandémie.

 

Cette qualité est encore plus importante quand on télétravaille car il n'y a pas le (la) collègue ou le manager pour vous remonter le moral.

 

Que l'on soit entrepreneur ou salarié, ne restez pas seul(e) face à votre problème. En parler vous permet de prendre du recul face à la situation et vous donne un nouveau souffle.

 

Alors comment être résilient ? En cultivant votre optimisme, en ayant de l'humour (très important😁). L’ouverture d'esprit est également primordiale : ne pas rester figer sur une idée, savoir se remettre en question et être tenace, accepter le changement et l'imprévu. Soyez flexible et perfectionnez votre confiance en vous.

 

C'est un entrainement de longue haleine mais qui vous permettra de faire face à l'adversité et de réussir ce que vous entreprenez.

Le télétravail change la vie mais ne s'acquière pas du jour au lendemain. C'est plus facile pour certains mais c'est un entrainement quotidien. Lorsqu’il est subi, du jour au lendemain comme actuellement, je peux comprendre la difficulté que cela engendre. Mais rien n'est impossible.

 

De mon point de vue, je ne regrette pas les heures passées dans les transports. J'ai gagné en qualité de vie. Étant indépendante, ce mode de vie fonctionne pour moi. C'est un choix qui m'est propre. J'aime vivre à mon rythme tout en sachant ce que j'ai à faire et en restant professionnelle.

 

Il est important de se connaitre afin d'être à son écoute. D'être bienveillant avec soi et trouver une demi-mesure. Si c'est pour se mettre la pression et culpabiliser, cela ne vaut pas le coup.

 

Je reste à votre disposition si vous voulez échanger à ce sujet. Prenez soin de vous durant ce confinement et après aussi bien entendu !